Raquette dans le Queyras

Activite : Raquette

Date : du 13 Mars 2020 au 16 Mars 2020

Massif / Region : Queyras

Altitude :

Denivele / Longueur :
J1 : +800 m / 9,5 km
J2 : +550 m / 12 km
J3 : +680 m / 12 km
J4 : +400 m / 11 km

Participants : Chantal, Colette, les Marie : Claude, Christine, Mad et Odile, Huguette et Guy, Philippe

Accompagnateur : Michel

Photos : Michel, Chantal et Marie Mad

Itineraire / Conditions :

1er jour : alpage de Fontantie (2280 m), au départ du petit village de Montbardon qui domine la vallée du Guil
Une belle boucle remontant le ravin de l'Oule pour déboucher sur une vaste et magnifique étendue mamelonnée avec des bosquets de mélèzes et de nombreuses dolines, vierge de toutes traces et offrant un panorama grandiose - nous étions seuls au monde ! quelques nuages résiduels du matin et une neige lourde compte tenu de la grande douceur de ces deux derniers jours et l'absence de regel nocturne.

2ème jour : chalets de Clapeyto (~2200 m), au départ de Brunissard
la randonnée incontournable du Queyras, dans un cadre grandiose où beauté rime avec calme et sérénité, qui chemine entre petits plateaux et vallons/canyons harmonieux avant d'entrer dans un décor de carte postale où les nombreux chalets d'alpages témoignent d'une vie passée intense - un must ! tempête de ciel bleu et une neige nettement plus agréable qu'hier grâce au regel nocturne

3ème jour : col d'Izoard (2362 m) et refuge Napoléon, au départ de Brunissard
après le versant nord l'an dernier, l’ascension de ce col mythique par son versant sud, en traversant la fameuse et mythique Casse Déserte, offre un beau spectacle ! nous sommes aller vérifier si l’accueil chaleureux du refuge Napoléon en contrebas et son excellente cuisine n'étaient pas une légende : nous n'avons pas été déçus ! en repartir n'a pas été facile et la remontée du col a été un peu plus laborieuse … - la descente par le sauvage vallon du torrent de l’Izoard a été un régal ! - toujours un grand ciel bleu et une neige correcte.

4ème jour : lac de Roue (1847 m) et ses belvédères, au départ de la Chalp
une boucle bien sympathique et plus tranquille pour terminer ce séjour, qui nous a conduit dans un cadre idyllique digne du Canada - retour en mode pédestre par un joli sentier balcon plein sud - toujours une tempête de ciel bleu, les quelques petits nuages étaient là juste pour faire joli sur les photos ...

Un séjour exceptionnel à plusieurs titres : des randonnées superbes, des paysages grandioses, un soleil insolent, un groupe agréable, un hébergement au gîte "les Bons Enfants" à Brunissard authentique et calme, mais également parce qu'il restera la dernière sortie hivernale de la saison à cause du confinement imposé par le gouvernement dès le lendemain de notre retour pour tenter de lutter contre la pandémie planétaire due au coronavirus ou covid-19 ...